Cie 4.0

logo Le Scrupule du Gravier

La compagnie 4.0 est née du désir de mélanger les différentes disciplines - théâtre, danse, vidéo et réalité virtuelle - afin de créer des objets scéniques adaptés au contexte technologico-social actuel. En travaillant avec des artistes venant des différents pays, ses créations cherchent à questionner des éléments liés à la mémoire à l’injustice et à la culpabilité.


Jonas ne crèvera pas pour vous

Théâtre - Adulte – Création en cours

Seul contre tous, Jonas clame son innocence devant l'équipage du bateau qui voudrait le jeter à l'eau pour que la tempête s'arrête. Il crie l’absurdité du sacrifice des innocents pour un monde meilleur.

Mais devant la peur les hommes feront toujours le même choix. Jeté dans les vagues, puis avalé par un poisson, Jonas se retrouve, encore une fois, seul.

Ce qui m’intéresse chez Jonas c’est le conflit entre le prophète et l’humain. J’ai voulu construire un personnage qui a le pouvoir de poser les grandes questions existentielles de manière simple.

  • ÉCRITURE : Vlad Chirita à partir du texte Jonas de Marin Soresco.
  • MISE EN SCÈNE: Vlad Chirita
  • INTERPRÉTATION : Maxime Touron.
  • DANSEUSE: Alina Bilokon.
  • CRÉATION LUMIÈRE, VIDÉO, MAPPING: Ana Carlan.
  • PRODUCTION: Cie 4.0.
  • ACCOMPAGNEMENT DE PRODUCTION : Le Scupule du gravier.

Rien – Mais là j'ai envie de mourir

Théâtre - Adulte – Création en cours

Seule au milieu du désert, une femme rampe lentement. Elle tient dans ses bras un rouleau de tissus, elle lui parle, comme pour se donner du courage, pour retrouver un peu d’espoir. Le sol aride lui brûle les genoux et l’air sec est peuplé d’hallucinations, de figures de son passé qui lui rendent visite, l’encouragent parfois.

Sous ses yeux apparaît une fourmi, la femme essaie de la suivre, puis lève sa tête et voit quelque chose au loin. Elle s’évanouit. Valentina se place à l’avant-scène pour parler directement au public. Elle explique qu’à l’intérieur du rouleau de tissus, c’était elle.

La distance a le pouvoir de nous offrir le meilleur filtre pour regarder l’horreur. Nous sommes immunisés face à la souffrance lointaine qui ne nous parvient qu’à travers les ondes. Mais parfois, un regard arrive à traverser l’espace-temps et on perçoit alors le drame de l’humanité.

  • ÉCRITURE : Vlad Chirita et Valentina Zaharia.
  • MISE EN SCÈNE: Vlad Chirita
  • INTERPRÉTATION : Valentina Zaharia & Cécilia Orechionni.
  • DANSEURS: Laurent Barbot, Maxime Carasso, Julien Tanner, Mihai Vasilescu & Aboubacar Ladji Yattabari.
  • CRÉATION ET RÉGIE SON: Mathias Elichabehere.
  • PRODUCTION : Cie 4.0.
  • ACCOMPAGNEMENT À LA PRODUCTION : Le Scrupule du Gravier.