Léon Bonnaffé

logo Le Scrupule du Gravier

Auteur, comédien, en un mot, parleur.
Manipulateur d’à peu près haute définition, bavard intempestif sur scène et en coulisse, capable de réciter l’alphabet à l’envers et La Fontaine à l’endroit, avec ou sans les mains.


Le Bal pour la paix

Théâtre - Spectacle déambulatoire - Tout public - 2H30 - Création 2013 / Reprise de création 2019

Un riche magnat organise une fête en sa demeure, vaste complexe bâti sur les vestiges d'une friche industrielle. Une fête. Une fête pourquoi ? Pour la paix. Pour la paix et pour redorer son image déjà bien ternie par un passé... compliqué. Malheureusement, comme souvent, la paix ne se passe pas comme prévue. Des mots volent. Des mots cognent. Un duel est lancé. La fin peut commencer. Une aventure théâtrale et déambulatoire, où le public est emporté au centre d'un drame qui se construit sous ses yeux.

Des personnages aux trajectoires entremêlées : un devin trouble, un journaliste débordant de mots, une jeune fille dévorée d'ennui, un maître d'armes au passé animal...
Au cœur du désordre, certains se croisent, se heurtent. Se trouvent. Au cœur du désordre, d'autres se cherchent, se piquent, et se perdent. Au cœur du désordre, tous sont déjà perdus. Ils sont tragiques à leurs dépens, et drôles par légitime défense. Tout dégringole autour d'une parole qui cherche son sens.

Neuf interprètes se prêtent au jeu de cette farce tragique avec plaisir et désinvolture, pour fustiger les facéties d'un monde où l'utile se fait trop souvent passer pour le nécessaire.

  • ÉCRITURE : Léon Bonnaffé.
  • MISE EN SCÈNE : Julien Tanner.
  • INTERPRÉTATION : Léon Bonnaffé, Elsa Eskenazi, Vincent Gaudin, Sara Hedef (Isalyne Cassant), Thaïs Lamothe, Florent Lumbroso, Julien Tanner (Laurent Barbot), Maxime Touron, Adrien Teyssier.
  • SCÉNOGRAPHIE : Irène Tchernooutsan (Lise Joger Jaffé)
  • PRODUCTION : Le Scrupule du Gravier

Un léger contretemps

Théâtre - Tout public - 1H10 - Création en cours

L’histoire d’un solitaire dans un monde où le temps s’échange en bourse, où les instants se vendent et s’achètent, où l’humanité croit avoir réussi l’exploit suprême : dompter le temps. Mais on ne déjoue pas impunément les règles de la nature, et le retour de bâton s’annonce… cataclysmique. Notre solitaire va voir peu à peu la réalité s’effondrer autour de lui.

A la fois victime et spectateur, commentateur et témoin impuissant, il multiplie les allers retours entre « ici » et « là-bas » entre « maintenant » et « avant », revivant sans cesse la catastrophe de la fin de son monde. Il est à la recherche d’un temps qui lui échappe, d’une porte de sortie qui l’emmènerait… Vers les autres. Y a-t-il encore quelqu’un pour l’attendre ?

Le temps n’est pas celui que vous pensez. Vous croyez au temps ? Vous devriez. Parce que le temps ne pardonne pas. J'ai cru… On a cru savoir… pouvoir même... jouer avec, le manipuler… On s’est trompé.

  • ÉCRITURE ET INTERPRÉTATION : Léon Bonnaffé.
  • MISE EN SCÈNE : Julien Tanner.
  • CRÉATION ET RÉGIE LUMIÈRES : Arthur Michel.
  • CRÉATION ET RÉGIE SON : Matias Elichabehere.
  • PRODUCTION : Le Scrupule du Gravier.